MINISTÈRE DE LA FORET, DE LA MER, DE L'ENVIRONNEMENT, CHARGE DU PLAN CLIMAT

Sceau de Republique Gabonaise

L'AFRIQUE PARLE D'UNE SEULE VOIX A ABU DHABI

Logo

Abu Dhabi, 30 juin 2019, Le dimanche 30 juin et lundi 1 juillet s’est tenue aux Émirats Arabes Unis(EAU) la réunion de haut niveau sur le climat, à laquelle ont pris part le Ministre de la Forêt, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Plan Climat, le Pr. Lee WHITE, accompagné du Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Étrangères, Nanette LONGA MAKINDA. Elle est organisée conjointement par les Émirats Arabes Unis et les Nations Unies, pour préparer le Sommet Action Climat des Nations Unies qui se tiendra à New York le 23 septembre 2019.

Au cours réunions liminaires précédant l'ouverture de la réunion de ce pré-sommet Action Climat prévu en septembre prochain en marge de l'assemblée générale des Nations Unies, le Ministre en charge de la Forêt, le Pr. Lee WHITE a rappeler le contexte qui a prévalu à l'adoption de la position commune de l'Afrique.

Notamment que, le président en exercice de la CEEAC qu'il représente, le Président de la République Gabonaise, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a souhaité fédérer les positions des pays africains dans la perspective des prochaines rencontres internationales. Ces rencontres auxquelles ont pris part la Ministre de l'Economie forestière du Congo Rosalie MATONDO, la secrétaire générale Adjoint de la CEEAC, MFOULA Marie Chantal Thérèse, ont désigné Nanette Longa Makinda, Ministre Déléguée des Affaires Etrangères  pour faire connaitre la position de la sous-région.

Ainsi les pays regroupés au sein de la CEEAC ont relevé la situation du lac Tchad qui demeure inquiétante. La question climatique est certes cruciale mais elle doit être prise en compte dans les stratégies d’émergence économique pour le bien-être des populations africaines. Ensuite, en tant que pays forestiers et couvrant le deuxième plus grand massif forestier de la planète les pays de la sous-région veulent représenter une partie de la solution à la lutte contre le dérèglement climatique.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a rappelé les objectifs du Sommet Action Climat qui sont de mettre en œuvre, les engagements pris lors de la COP 21 à Paris. « Le monde est confronté à une grave urgence. climatique ». Le temps n’est plus au discours mais à l’action; a t-il affirmé. À son tour, le Ministre du Changement Climatique et de l’Environnement des Emirats Arabes Unis, Dr. Thani Bin Ahmad Al Zeyoudi, a alerté et montré la volonté de son pays à accentuer encore ses efforts.

La réunion d'Abu Dhabi a réuni des chefs de gouvernement, des ministres, mais aussi des institutions, des entreprises privées et des acteurs de la société civile, y compris des représentants de la jeunesse actuelle. 

 

 

Publié le : 01 / 07 / 2019