Ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargée de la protection et de la gestion durable des écosystèmes

Sceau de Republique Gabonaise

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE NOEL NELSON MESSONE A L'INAUGURATION DE L'USINE DE TRANSFORMATION DE BOIS DE KONOVILLE(OYEM) Samedi 22 Novembre 2014

Logo

-       Madame le Conseiller spécial du Président de la République ;

-       Monsieur le Gouverneur de la Province du Woleu Ntem;

-       Honorable Député ;

-       Monsieur le Président du Conseil Départemental du Ntem ;

-       Monsieur le Directeur Général de TTIB;

-       Chères populations de Konoville

 Je suis  particulièrement honoré de prendre la parole à l’occasion de l’inauguration ce jour de la nouvelle usine de TTIB à Konoville qui est une extension de la chaine de production du bois transformé par cette entreprise.

Cette usine est le fruit d’un investissement qui répond à la politique de l’émergence dans ses piliers du Gabon vert et du Gabon industriel. Dans ce cadre, le Ministère en charge de la forêt a 4 principales orientations :

 -       L’aménagement durable des forêts ;

-        L’industrialisation ;

-        L’accès des populations aux ressources de la forêt ;

-        L’impact socioéconomique de la gestion de ces ressources sur les populations.    

 La délégation que je conduis et moi-même, vous remercions pour l’accueil que vous nous avez réservé. Vous continuez à vous inscrire dans le sens de la vision du Président de la République, Chef de l’Etat qui exhorte à la transformation des ressources naturelles de notre pays et de l’Afrique en général. Cet investissement est conforme à la politique que met en œuvre le gouvernement conduit par le Professeur Daniel ONA ONDO car cette usine aura un impact social certain par le nombre d’emplois qu’elle crée dans la localité.

 En se dotant d’une deuxième unité de production, TTIB conforte son processus de transformation intégré et manifeste son engagement à soutenir la politique industrielle du Gabon en matière de transformation plus poussée de bois

 Mesdames et Messieurs,

 La  nouvelle usine dont la capacité de transformation sera de 12000 m3 par an est planifiée pour s’arrimer à la 2ème transformation courant 2017. Pour ma part j’exhorte TTIB à accélérer ce calendrier et aller vers la transformation.

Tropical Timber International Board comme d’autres entreprises de la filière qui ont choisi d’investir au Gabon est le fruit de la diplomatie de développement économique que mène à travers le monde le chef de l’Etat. Cette diplomatie  permet aujourd’hui de renforcer la confiance que les investisseurs étrangers placent sur le Gabon et son potentiel.

 Cette nouvelle usine illustre bien la pertinence de la décision du Chef de l’Etat d’interdire l’exportation des grumes et il fau souligner sans triomphalisme que les principaux indicateurs du secteur industrie du bois sont appréciables ; notamment l’accroissement du nombre d’unités de transformation passé de 95 en 2009 à 129 en 2013 soit 20% de progression tous segments confondus et le nombre d’emplois passé de 4095 emplois à 7090 emplois en 2013.

Tout compte fait, la 2ème unité de transformation qui est lancée officiellement aujourd’hui  va indéniablement améliorer les volumes de production industrielle formelle de bois ouvrés. Au plan local, elle  permettra d’accroitre l’emploi des populations rurales à près d’une centaine d’employés. Toute chose qui contribue à soutenir l’économie locale.

 Mesdames et Messieurs,

 Il est bon de nous rappeler que TTIB et les autres entreprises de ce segment répondent positivement à la vision du Chef de l’Etat, dont les principaux piliers sont le Gabon Vert, le Gabon industriel et le Gabon des Services. La réalisation de cette vision, en ce qui concerne la filière bois, repose sur :

 -           Les objectifs sectoriels du programme stratégique Gabon Emergent ;

 -           La stratégie nationale d’industrialisation ;

 -           Les mesures fiscalo-douanières en faveur de l’industrialisation de la filière bois ;

 -           Les incitations des zones économiques spéciales ;

 -           Le code forestier en cours de révision pour s’adapter au PSGE. 

 L’évolution positive produite par cette 2ème usine ne doit pas nous faire oublier les difficultés que nous devons tous surmonter afin de poursuivre ensemble la mise en œuvre de la stratégie nationale d’industrialisation. Elles procèdent d’une  part, pour le Ministère dont j’ai la charge, à octroyer des superficies forestières additionnelles et d’autre part, pour TTIB de mettre en œuvre toutes les activités retenues dans le plan d’industrialisation validé. 

 Je voudrais vous assurer que le Ministère en charge de la forêt  est disposé à soutenir tous les opérateurs de la filière qui œuvrent pour la mise en œuvre du plan d’industrialisation entrant dans le cadre de la réalisation du PSGE

 Au nom du Président de la République et du Premier Ministre, je vous encourage à poursuivre les efforts que vous avez entamés dans la consolidation du tissu industriel de la province du Woleu Ntem et du Gabon.

 Je vous remercie.

 

 

Publié le : 02 / 12 / 2014